Contexte du projet

La conception et la réalisation ont été confiées par la Mission Cézanne et le Centre Européen de Création et de Développement Culturel (C.E.C.D.C.) au studio de création Digital Deluxe en 2006. La forme attractive et innovante du documentaire interactif, présenté à l’intérieur de ce module, permet une approche sensorielle des œuvres de Paul Cézanne. Sur le principe d’un aller-retour entre les paysages de Provence contemporains et la peinture de Cézanne, le spectateur explore librement ces deux mondes. Une manière originale d’inviter tous les publics à habiter quelques instants les tableaux de Cézanne… De juin à décembre 2006, cet objet urbain original s’est déplacé toutes les deux semaines pour se poser sur les espaces publics des villes et villages de la région PACA (centre-ville d’Aix en Provence, Le Tholonet, Arles, Gardanne, Marseille…)
Les coproducteurs du projet et le Musée Granet souhaitent assurer les bonnes conditions de la diffusion du Voyage Immobile en 2007. Il est en effet envisagé de continuer de faire tourner l’installation dans le pays d’Aix, mais aussi dans les lycées de la région PACA et dans des sites nationaux qui en ont d’ors et déjà fait la demande.

1er Siècle, opérateur de tournée

Assurer la prospection et la tournée d’un projet comme le LVI c’est promouvoir un concept qui est à la fois un contenu muséographique et artistique (la pratique picturale de Cézanne), mais aussi une proposition innovante de médiation avec les publics (aller vers les publics, proposer une médiation active, etc.). Peu d’opérateurs diffuseurs savent aujourd’hui manier ce type d’ « ovni ». Il ne faut pas se cacher non plus le fait que ce type de marché de la diffusion reste expérimental mais on peut s’inspirer assez facilement d’expériences connexes (location d’expositions par exemple). Les partenaires du projet souhaitent donc confier sa diffusion à 1er Siècle.